Recherche & Développement

R&D coopérative

Depuis sa création en 2003, Deveryware accorde une importance significative à la Recherche & Développement en y investissant notamment 25% de son CA en 2016 dont 10% en R&D coopérative.

R&D Coopérative

R&D interne

Découvrez quelques projets R&D que nous avons développé en interne, le principe de la logique floue appliqué à la géolocalisation, mais aussi une plateforme d’analyse de données de géolocalisation.

R&D Interne

R&D coopérative

R&D coopérative : les projets français et européens

Depuis sa création en 2003, Deveryware accorde une importance significative à la Recherche & Développement en y investissant notamment 25% de son CA en 2016 dont 10% en R&D coopérative.

Très impliquée dans les grands thèmes de recherche et d’innovation de sécurité publique et civile (villes et territoires numériques, grands événements et sites sensibles), Deveryware assure l’amélioration continue de ses services technologiques en intégrant cybersécurité, IoT, Big data, intelligence artificielle…

Cette volonté constante d’être à la pointe de la technologie a notamment permis à Deveryware d’être retenue à plusieurs reprises en tant que spécialiste de la géolocalisation dans les appels à projets de R&D de la Commission européenne des programmes européens FP7 et Horizon 2020, ainsi que des guichets nationaux Agence Nationale de la recherche (ANR) et Fonds unique interministériel (FUI).

 

Nos participations aux projets R&D

Après iSAR+, dédié à l’alerte de la population en temps réel, Deveryware poursuit son implication en matière de réflexion sur l’appel d’urgence nouvelle génération avec les projets de recherche et d’innovation européens Soteria et NEXES.

Ce dernier vise à définir, tester et valider l’intégration prometteuse des technologies de communication basées sur les nouvelles technologies de l’information (smartphones, APP, Internet…) pour faire évoluer les services d’urgence vers une efficacité accrue et permettre l’adoption des nouveaux services multimédia.

Parallèlement, Deveryware contribue à la normalisation et la standardisation du programme PEMEA (Pan European Mobile Emergency Application), pour permettre l’interconnectivité des APP 112 avec les centres européens de traitement d’appel des urgences. Il sera alors possible de localiser précisément un appel d’une personne en situation d’urgence où qu’elle soit en Europe et partager des données vitales avec les services de secours, en conformité avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD).

Au cours des trois prochaines années, et pour poursuivre ses efforts en matière d’innovation, Deveryware participera à deux « Projets Industriels d’Avenir  » (PIAVE), l’un consacré à l’amélioration de la résilience des villes numériques denses (PIAVE Safe City), l’autre à la sécurisation des sites sensibles (PIAVE Cirpess) ; ainsi qu’à un projet franco-allemand de l’ANR dédié à la sécurité des sites urbains denses, et un dernier consacré à la sécurisation des objets connectés (FUI).


 

Alain SOULIER

Directeur de l’Innovation

Pour en savoir plus sur nos projets R&D, contactez-moi !

R&D interne

1/ Projet R&D d’analyse de données de géolocalisation

Ce projet né au sein de l’équipe R&D de Deveryware dans un souci constant d’amélioration de ses services et produits.

Au-delà des fonctionnalités d’alertes et de suivi de positions déjà disponibles dans la gamme Deveryloc, l’idée de ce projet est de fournir aux utilisateurs de nos solutions un outil d’analyse de données qui permet de croiser les informations de géolocalisation récoltées à travers un certain nombre de sources. L’objectif étant toujours d’améliorer l’efficacité de la résolution de leurs enquêtes.

Nous pouvons donc construire un «  qui, quand, où et quoi » (aussi appelé « événements CGR » pour « Chrono Géo Référencé »). En confrontant différentes sources, les utilisateurs peuvent relever des incohérences mais aussi aussi construire des graphes relationnels.

Ce projet sera présenté en avant-première à Milipol 2017, du 21 au 24 novembre prochain, sur notre stand 6L203 !

2 / Projet R&D : la logique floue

La logique floue s’appuie sur une théorie : les ensembles flous, formalisée par Lotfi Zadeh en 1965. C’est une extension de la logique des ensembles classiques.

Alors que la logique des ensembles classiques est axée sur un principe binaire (0 ou 1) qui caractérise un état d’appartenance (où « 0 » n’appartient pas à l’ensemble et « 1 » lui appartient), la logique des ensembles flous va permettre une plus grande flexibilité dans la définition d’un état.

L’objectif de son utilisation au sein de Deveryware, expert en géolocalisation, est de se rapprocher au maximum du raisonnement humain, en passant d’un contexte quantitatif à un contexte qualitatif. Ainsi, il est possible de nuancer l’état d’un mobile (par exemple « est-il dans une zone donnée ? ») en tenant compte d’un certain nombre d’imprécisions et d’incertitudes inhérentes aux techniques de géolocalisation utilisées (GPS, Cell-id, Wifi, Beacons… etc).

Appliquée au cas des alertes de sortie de corridor, elle permet de « flouter » (ou nuancer) les bords du corridor afin de prendre en charge les cas particuliers que sont les longs virages que peuvent comporter certains parcours.

L’animation suivante illustre ce que nous appellerons désormais des alertes floues de sortie de corridor :

Mohammed Amine ABCHIR

Leader Technique R&D

Pour en savoir plus sur nos projets R&D interne, contactez-moi !